Skip to navigation – Site map

Politique éditoriale

Ligne éditoriale

Les Cahiers d’histoire. Revue d’histoire critique sont une revue généraliste qui se donne comme objectif, à travers une grande diversité de thématiques, de développer une histoire polarisée autour du fonctionnement des dominations sociales dans toutes leurs dimensions politiques, économiques et culturelles. Cette approche s’accompagne d’une démarche réflexive sur les formes de production et les usages du savoir historique dans ces processus de domination.

Le concept d’histoire critique exprime une volonté de concilier l’honnêteté intellectuelle et la rigueur scientifique de l’historien avec une démarche citoyenne fondée sur une entière liberté de pensée et d’expression, notamment à l’égard de l’idéologie néolibérale actuellement dominante.

Publications et initiatives

Les Cahiers d’histoire. Revue d’histoire critique sont édités par l’association Paul-Langevin. C’est une revue trimestrielle, organisée pour chaque numéro autour d’un dossier thématique qui donne son titre au volume.

Ils proposent également des articles sur des sujets variés, présentés dans des rubriques en fonction de leur problématique ou de leur méthodologie (Chantiers, Métiers, Débats), ainsi que des informations sur la production éditoriale et les manifestations culturelles liées à l’histoire (Livres lus, Un certain regard, Les Cahiers recommandent).

Depuis 2009, les Cahiers d’histoire. Revue d’histoire critique peuvent être consultés en ligne sur le portail « revues.org », avec un accès direct aux numéros anciens jusqu’à l’année 2001, ainsi qu’aux numéros antérieurs, depuis sa création en 1966, via le site de la MSH de Dijon (Université de Bourgogne) qui en a réalisé la numérisation intégrale.

Depuis 2014, l’adhésion de la revue au programme « OpenEdition Freemium » répond à une volonté de diffusion la plus large des résultats de la recherche en sciences humaines, en privilégiant l’accès gratuit dans le cadre du service public, un choix politique clairement assumé par le comité de rédaction.

Dans le cadre de sa politique de communication, la revue est présente dans de nombreuses manifestations publiques liées à l’histoire, ou plus généralement à la culture et à l’édition. Elle est également à l’initiative de rencontres, conférences et débats, notamment liés aux thèmes de ses numéros. Elle est partenaire de l’association « Les Clionautes », pour la diffusion d’informations et d’échanges en direction des enseignants et chercheurs en histoire.

Gestion et mode de fonctionnement

La gestion financière de la revue est intégrée à celle de l’Association Paul-Langevin, dont elle est partie intégrante. La gestion éditoriale est assurés par des comités dont les décisions sont prises collectivement, sur la base du consensus.

Comité de rédaction

La gestion éditoriale est assurée par un comité de rédaction, dirigé par une rédactrice en chef qui est également directrice de la publication. Il prend toutes les décisions relatives à la vie de la revue : programmation des publications, évaluation des contenus, participation à des manifestations, prise d’initiatives. Les membres du comité de rédaction sont choisis par cooptation, soit à leur demande, soit sur proposition du comité lui-même.

Comité scientifique

Un comité scientifique, composé de chercheurs et d’enseignants en histoire, garantit les qualités scientifiques de la revue. Ses membres sont indépendants et ne participent pas à la gestion éditoriale de la revue, mais peuvent être consultés à son sujet par le Comité de rédaction.

Comité de lecture

Pour les articles des dossiers, les auteurs sont sollicités sur un critère de compétence par les coordonnateurs choisis par le comité de rédaction. Ceux-ci ont pour mission de définir le contenu des articles avec les auteurs, d’en assurer la collecte et d’en vérifier la conformité aux préconisations.

Pour les rubriques et les comptes rendus d’ouvrages, la revue publie des textes proposés spontanément par les auteurs, par l’intermédiaire de son site internet ou des membres de son comité de rédaction. Leur contenu est vérifié avant soumission au Comité de rédaction par deux de ses membres responsables des rubriques.

Dans tous les cas, chaque article fait l’objet d’une évaluation par un comité de lecture désigné par le comité de rédaction, qui décide de sa publication après lecture et rédaction d’un rapport par deux de ses membres. Le cas échéant, le comité de rédaction peut demander à l’auteur de modifier ou compléter son texte avant publication.

Relations avec les auteurs

Les auteurs s’engagent à respecter les préconisations et normes typographiques de la revue, à signaler à la rédaction si leur article a déjà été présenté au comité de lecture d’une autre revue et à préciser qu’il n’interfère pas avec une autre publication (papier ou électronique).

Les auteurs ne sont pas rémunérés pour leur contribution à la revue. Ils restent donc libres de réutiliser leur texte, partiellement ou en totalité, sans aucune contrainte ou restriction de droit. L’utilisation des articles par toute autre personne que leur auteur est soumise aux termes de la licence souscrite par la revue (Creative Commons « BY-NC-ND » : reproduction ou diffusion autorisées avec mention du crédit, sans droit de modification ni d’usage commercial).

Ces dispositions sont conformes à la loi « pour une République numérique » (Article 17) déposée le 9 décembre 2015 et adoptée par l’Assemblée nationale le 29 janvier 2016.

Liens et références

  

Programme OpenEdition Freemium :

http://www.openedition.org/14043

  

Licence « Creative Commons » :

http://creativecommons.org/licenses/?lang=fr-FR

  

Site « Les Clionautes » :

http://www.clionautes.org/index.php

  

Loi du 9 décembre 2015 :

http://www.assemblee-nationale.fr/14/projets/pl3318.asp