Navigation – Plan du site
LIVRES LUS

Paul Cresp, Marianne au village. Album de famille et inventaire varois

Toulon, Éditions Memori, 2014, 236 p., 22 €.
Georges Vayrou
Référence(s) :

Paul Cresp, Marianne au village. Album de famille et inventaire varois (« En hommage à Maurice Agulhon »), Toulon, Éditions Memori, 2014, 236 p., 22 €.

Texte intégral

1« La République nous appelle, Marianne nous attend »

2« C’est l’une des gloires de Maurice Agulhon » que d’avoir attiré l’attention sur les Marianne et d’avoir tracé les contours historiques de leur présence. Alors, on se réjouit de la sortie de ce petit ouvrage dans la suite de La République au village, ouvrage d’un élève du maître, qui recense (modestement ?) les monuments et représentations diverses de Marianne dans le Var. Dès la préface de Jean-Marie Guillon, professeur émérite à l’université d’Aix-Marseille, on adhère à des rappels salutaires : les « Marianne » sont un patrimoine. Le préfacier règle leur compte à diverses représentations à la mode célébrant un « passé ripoliné ». Par exemple : « que le banditisme était courtois au temps de Gaspard de Besse et comme il était bien alors (pas aujourd’hui !) de prendre aux riches pour donner aux pauvres ».

3Ces « Marianne » nous sortent des monuments aux morts de guerres pas du tout glorieuses. Elles nous plongent au cœur des défenseurs de la première « vraie » République en 1851, quand il faut s’opposer à la dernière tentative d’échapper à « la gueuse » : le coup d’État de Napoléon « le petit », pour citer Hugo, dont l’aura plane sur l’ouvrage. La IIIe République reprend à son compte ses espoirs et va promouvoir en particulier une représentation de la République dépersonnalisée : « Marianne dans tous ses états ». Une floraison de monuments à la République s’étend dans tout le pays, mais « dans les départements rouges du Midi, ce phénomène a pris une ampleur particulière ».

4Une telle étude était inévitable dans le département du Var. D’abord « terrain fertile en matière d’idées nouvelles, véhiculées par un radicalisme social et politique », comptant à lui seul 33 « Marianne » ! Ensuite, terrain défriché par Maurice Agulhon lui-même, où « il avait des attaches et où il fut professeur à Toulon » ; mais il se disait lui-même « mariannophile » et non « mariannolâtre ». Tout est dit, suivons ce petit guide alphabétique (par commune) et illustré de photos des « Marianne » dans le Var. Ce sera un bel hommage au maître : exploitons « toutes les possibilités de recherches que Maurice Agulhon, tel un jeu de piste, nous a laissées ».

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Georges Vayrou, « Paul Cresp, Marianne au village. Album de famille et inventaire varois », Cahiers d’histoire. Revue d’histoire critique [En ligne], 129 | 2015, mis en ligne le 07 novembre 2015, consulté le 28 juin 2017. URL : http://chrhc.revues.org/4746

Haut de page

Auteur

Georges Vayrou

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Licence Creative Commons
Les contenus des Cahiers d’histoire. Revue d’histoire critique sont mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.

Haut de page