Navigation – Plan du site
LIVRES LUS

Thérèse Charmasson, Les archives des scientifiques xviexxe siècle. Guide des fonds conservés en France

Paris, Éditions du CTHS, 2008, 628 p.
Jérôme Lamy
Référence(s) :

Thérèse Charmasson, Les archives des scientifiques xviexxe siècle. Guide des fonds conservés en France. Paris, Éditions du CTHS, 2008, 628 p.

Texte intégral

1L’ouvrage proposé par Thérèse Charmasson est un outil de recherche précieux pour les historiens s’intéressant aux archives personnelles des scientifiques. Ce guide poursuit une recherche ébauchée dans les années 1970 sous la direction de Guy Beaujouan.

2L’enquête a pour point de départ un questionnaire envoyé aux multiples structures administratives des ministères susceptibles de fournir des renseignements sur la localisation des fonds épars de scientifiques. Certaines institutions ont été contactées directement (e.g. Académie des Sciences, Institut Pasteur), quelques sociétés savantes de province ont renseigné le questionnaire (e.g. Académie des Sciences, Inscriptions et Belles-Lettres de Toulouse). Enfin, les catalogues de l’Observatoire de Paris, du Muséum National d’Histoire Naturelle et de la Bibliothèque Nationale ont également été mobilisés. Les archives des scientifiques, qui recouvrent un grand nombre de supports matériels (e.g. correspondances, registres d’observations, carnets de laboratoires, notes de cours, brouillons de travail, dossiers administratifs), sont le plus souvent dispersées entre plusieurs services et dépôts. Ce n’est pas le moindre des mérites de l’ouvrage de Thérèse Charmasson que de fournir pour chaque savant une vue d’ensemble des lieux d’archives dans lesquels il est possible de retrouver les traces matérielles de son activité.

3Le guide rassemble des notices de scientifiques classées alphabétiquement. Chaque notice comporte, outre de brèves données biographiques, une indication des différents dépôts renfermant les documents du savant concerné. Pour chaque lieu de conservation, la nature des archives, leurs dates extrêmes, leurs cotes et leur volume sont indiqués. La mention d’éventuels outils de recherche (e.g. catalogues, inventaires sur fiches) complète la notice. Un index nominum, un index des lieux de conservation ainsi qu’une notice sur les catalogues employés par l’auteur permettent une lecture balisée du guide.

4L’ouvrage de Thérèse Charmasson offre aux historiens des renseignements cruciaux pour leurs recherches concernant les scientifiques; en identifiant les fonds, en précisant les cotes, en indiquant la présence d’outils de recherche, le guide facilite l’accès aux sources et fournit de précieux points d’entrée pour les enquêtes.

5Il est certain que d’autres notices enrichiront les futures rééditions de ce guide: savants oubliés, assistants, calculateurs, techniciens… L’hétérogénéité de la communauté scientifique depuis le début de l’ère moderne oblige à l’actualisation infinie des palimpsestes qui la cartographient.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Jérôme Lamy, « Thérèse Charmasson, Les archives des scientifiques xviexxe siècle. Guide des fonds conservés en France », Cahiers d’histoire. Revue d’histoire critique [En ligne], 105-106 | 2008, mis en ligne le 22 juin 2009, consulté le 22 mars 2017. URL : http://chrhc.revues.org/402

Haut de page

Auteur

Jérôme Lamy

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Licence Creative Commons
Les contenus des Cahiers d’histoire. Revue d’histoire critique sont mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.

Haut de page