Navigation – Plan du site
LIVRES LUS
Sur la Guerre d'Algérie - Livres pour la jeunesse

Bertrand Solet, En Algérie lointain

Paris, Nouveau monde, 2012, 128 p. À partir de dix ans et jusqu’à quinze ans.
Alain Chiron
Référence(s) :

Bertrand Solet, En Algérie lointain, Paris, Nouveau monde, 2012, 128 p. À partir de dix ans et jusqu’à quinze ans.

Texte intégral

1Ce roman de littérature de jeunesse a été écrit par un auteur à qui on doit un nombre impressionnant de romans historiques à destination de ceux qui ont entre dix et quinze ans. Il a une exceptionnelle maîtrise de ce genre pour un jeune public, de plus chez lui les préoccupations sociales et les valeurs humanistes portent les aventures mises en scène.

2L’action se situe en 1845, et donne au lecteur le privilège d’approcher les conditions dans lesquelles des métropolitains partirent de leur plein gré en Algérie au milieu du XIXe siècle. Nous sommes avant que Napoléon III aide sensiblement à son peuplement, tant en y déportant des républicains hostiles à son régime que par l’arrivée d’Alsaciens-Lorrains que sa politique extérieure aventureuse priva d’un avenir français.

3Si une Européenne joue auprès du héros un rôle très trouble (on peut faire le parallèle avec une certaine Milady chez Dumas), par contre le héros Fred découvre l’amour avec Anissa (une indigène pleinement engagée auprès d’Abd-el-Kader). Celle-ci, faite prisonnière lors de la répression, est d’ailleurs transférée à l’île Sainte-Marguerite (nouveau clin d’œil à Dumas avec cette fois-ci Le comte de Monte-Cristo). Bertrand Solet imagine qu’Anissa parvient à s’évader avec la complicité de ses codétenues et l’aide du héros. Les amoureux, conscients qu’ils ne trouveront leur place dans aucune communauté en Algérie, décident de vivre en métropole. Après avoir travaillé quelques mois la terre, Fred retrouve son métier d’origine, à savoir trapéziste dans un cirque.

4Des pages documentaires très intéressantes permettent de développer tant les raisons de l’expédition de 1830, que la situation sociopolitique de l’Algérie dans le second quart du XIXe siècle ou la présentation des personnalités d’Abd-el-Kader et de Bugeaud. Il est d’ailleurs signalé que celui-ci est partisan de l’expulsion de tous les juifs d’Algérie dont il avait une "sainte horreur". L’auteur donne une bibliographie ; elle est toutefois plutôt à destination des adultes prescripteurs de cet ouvrage. On voit avec satisfaction que l’auteur s’est appuyé en particulier sur quatre ouvrages écrits au XIXe siècle, et de surcroît sur un ouvrage qui a rassemblé l’ensemble des textes produits par le général Bugeaud.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Alain Chiron, « Bertrand Solet, En Algérie lointain », Cahiers d’histoire. Revue d’histoire critique [En ligne], 122 | 2014, mis en ligne le 25 février 2014, consulté le 29 juin 2017. URL : http://chrhc.revues.org/3306

Haut de page

Auteur

Alain Chiron

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Licence Creative Commons
Les contenus des Cahiers d’histoire. Revue d’histoire critique sont mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.

Haut de page