Navigation – Plan du site
FILMS

Les infiltrés

de Martin Scorsese (2006)
Didier Monciaud

Texte intégral

1Un nouveau film de Martin Scorsese consacré à la mafia. Mais un grand film. Le réalisateur a délaissé ses propres racines de Little Italy et de New-York pour cibler cette fois-ci la pègre irlandaise de Boston. Ce film est au départ un remake d’un film chinois de Hongkong appelé Internal Affairs. La transposition est étonnante et réussie.

2Le parrain Frank Costello, interprété par le démoniaque Jack Nicholson, est devenu une telle menace qu’il doit disparaître. Ordurier, menaçant dans des tenues grotesques, ce personnage de chef mafieux est littéralement incarné par un Jack Nicholson époustouflant tant il pousse loin la caricature.

3Le cadre semble bien classique : en face de ce parrain irlandais quasi fou, on trouve les forces de police avec leurs responsables et leurs jeunes recrues. Un élément bouleverse l’intrigue et lui donne du piment : la présence d’infiltrés dans les deux camps. De là un formidable cache-cache, qui fait exploser les certitudes et les rapports.

4Le jeu des acteurs est tout simplement époustouflant. Et la liste est longue : outre ceux déjà nommés, on citera Matt Damon, infiltré par le parrain dans la police, qui a une ascension importante dans la police au point de devenir chef de l’unité anti-gang, Mark Wahlberg, Martin Sheen, vieux flic intègre qui cherche un bleu qui puisse être infiltré dans le milieu, ou Alec Baldwin.

5Leonardo Di Caprio est tout simplement spectaculaire dans le rôle de ce jeune policier en mission d’infiltration, qui réussit si bien qu’il est devenu proche du grand chef, dans un lien amical, presque filial. Un de ses meilleurs rôles.

6Seul hic peut-être dans cette très belle mécanique, le personnage de la psychiatre. Elle devient la maîtresse des deux infiltrés ! Excessif, peu crédible et même inutile. Cela nuit à l’histoire.

7Loyauté, trahison, devoir, destins croisés, violence, rédemption. Un grand polar !

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Didier Monciaud, « Les infiltrés », Cahiers d’histoire. Revue d’histoire critique [En ligne], 102 | 2007, mis en ligne le 22 juin 2009, consulté le 25 avril 2017. URL : http://chrhc.revues.org/276

Haut de page

Auteur

Didier Monciaud

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Licence Creative Commons
Les contenus des Cahiers d’histoire. Revue d’histoire critique sont mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.

Haut de page