Navigation – Plan du site
FILMS

La Guerre des mondes

de Steven Spielberg (2005)
Didier Monciaud

Texte intégral

1Un film de Spielberg avec Tom Cruise ! Un poids lourd dans l’univers cinématographique. Il s’agit d’une nouvelle adaptation de La Guerre des Mondes, important roman publié en 1898 de H.G. Wells, célèbre aussi pour ses autres œuvres comme La machine à remonter le temps (1895), L’Île du docteur Moreau (1896), L’Homme invisible (1897), ou Les Premiers hommes sur la lune (1901), autant de titres qui marquent encore bien des lecteurs.

2L’auteur anglais était un socialiste fabien. Son récit s’inscrit dans une veine où l’invasion est un thème central. C’est la fin du xixe siècle et le début du xxe, la montée des tensions en Europe, la montée de la Prusse puis de l’Allemagne comme grande puissance industrielle et principal rival impérialiste de la Grande-Bretagne. Ainsi, des comparaisons peu flatteuses envers l’Allemagne ou même la France percent dans le roman.

3Dans la version actuelle, co-écrite par Spielberg et David Koepp, l’histoire a été transposée dans l’Amérique actuelle. Ray Ferrier, le personnage principal, est un ouvrier des docks du New Jersey, divorcé et père de deux enfants. Au départ, il est dépeint comme un être égoïste plus préoccupé par sa vie ou sa voiture que par ses propres enfants. Avec une telle situation initiale, on peut prévoir que cet être va se révéler dans l’épreuve. Après s’être dissimulés pendant des lustres, les Martiens se mettent en activité et les dévastations commencent. Le personnage principal se rend chez son ex-épouse en banlieue. Il découvre qu’elle est partie chez ses parents puis à Boston, à des centaines de kilomètres de là. Sur la route, Ferrier et ses enfants découvrent l’ampleur du désastre. L’objectif des envahisseurs est de détruire les humains ou d’en faire des aliments. Cet élément présent dans le roman évoque le vampirisme, qui était alors très en vogue. Finalement, les envahisseurs ne pourront supporter la Terre et son climat, et échoueront dans leur entreprise.

4Plusieurs références à l’histoire et à la politique sont présentes. Les Américains sont les victimes. Pourtant, le patriotisme est peu présent, surtout si l’on compare avec l’étouffant Independance Day. Le fils du héros écrit une recherche sur les Français en Algérie. A un autre moment, un personnage explique que les occupations ne réussissent jamais. Tom Cruise envisage même de recourir à l’action suicidaire contre les Martiens. Certains observateurs ont pu voir ce film comme étant marqué par les événements du 11 Septembre. Un journaliste a même considéré ce film comme « un commentaire sur le traumatisme des attentats »du 11 Septembrei. La scène d’ouverture, la fuite devant les destructions massives, fait penser à cette journée et à ses destructions.

5Avec ce film et ceux qui le précèdent, comme I.A. ou Minority Report, Spielbergsemble marqué par une sombre vision des hommes, des sociétés et de leur devenir. Précisons que d’aucuns ont cru voir dans ce film un message subliminal défendant les thèses scientologues. Facile d’avancer ce genre de dénonciation, bien moins évident de la prouver.

6Malgré de réelles prouesses techniques, le résultat est très décevant. A tout prendre et malgré la différence de moyens en matière d’effets spéciaux, on préféra la version de 1953 avec Gene Berry et Ann Robinson, qui d’ailleurs font une brève apparition dans cette nouvelle mouture.

Haut de page

Notes

i  Didier Peron, « Spielberg d’humeur Mossad », Libération, 25 janvier 2006.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Didier Monciaud, « La Guerre des mondes », Cahiers d’histoire. Revue d’histoire critique [En ligne], 102 | 2007, mis en ligne le 22 juin 2009, consulté le 22 août 2017. URL : http://chrhc.revues.org/274

Haut de page

Auteur

Didier Monciaud

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Licence Creative Commons
Les contenus des Cahiers d’histoire. Revue d’histoire critique sont mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.

Haut de page