Navigation – Plan du site
MÉTIERS
Transmettre l'Histoire

Bientôt un dictionnaire Maitron des anarchistes

Guillaume Davranche
p. 211-213

Résumé

La célèbre collection de dictionnaires biographiques du mouvement ouvrier créée par Jean Maitron s’est ouverte à de nouveaux développements chronologiques (l’après-guerre), géographiques et thématiques. Dans le cadre du volet thématique de ses publications, elle va s’enrichir d’une nouvelle production, entièrement consacrée aux militantes et aux militants libertaires.

Haut de page

Entrées d’index

Géographie :

France

Chronologie :

XIXe siècle, XXe siècle
Haut de page

Texte intégral

1En matière d’histoire sociale, tous les chemins mènent au « Maitron », le surnom par lequel on désigne communément cette œuvre monumentale qu’est le Dictionnaire biographique du mouvement ouvrier français (DBMOF). Publiés entre 1964 et 1987 sous la direction de Jean Maitron, puis, après le décès de celui-ci, sous la direction de Claude Pennetier, ses 44 premiers volumes trônent obligatoirement sur les rayonnages de toute bibliothèque municipale, syndicale ou spécialisée de quelque importance. Entreprise au long cours, son objectif n’était nullement hagiographique : avec près de 110 000 notices couvrant la période 1789 à 1939, ce sont pour l’essentiel des militantes et des militants obscurs, sur lesquels on ne possède parfois que quelques bribes d’information, qui sont présentés.

2L’intérêt ne saute sans doute pas aux yeux du profane. Il ne se révèle que dans un second temps, quand l’analyse quantitative – dite prosopographique – de ces notices aura permis de mettre au jour des phénomènes générationnels, des périodes, des ruptures ou des continuités dans l’orientation, le recrutement ou l’action du mouvement ouvrier – ou de certaines de ses tendances, ou dans certains métiers, ou dans certaines régions, etc. Autant dire qu’il s’agit d’un outil irremplaçable pour les historiens. On mesure d’ailleurs l’influence que le « Maitron » a sur l’écriture même de l’histoire, quand on constate le nombre de livres qui y puisent directement leurs informations.

Vaste polyptyque

  • 1  Claude Pennetier (dir.), Le Maitron (1940-1968), tome VI, Dictionnaire biographique du mouvement o (...)

3Au fil des ans, le « Maitron » est devenu un vaste polyptyque, l’œuvre initiale se voyant à présent flanquée d’un nouveau volet périodique (12 volumes couvriront la période 1944-19681), d’un volet international (Allemagne, Grande-Bretagne, Japon, Komintern, Algérie…) et d’un volet thématique (gaziers-électriciens, cheminots, coopérateurs, SGEN-CFDT, Val-de-Marne…).

4C’est dans le cadre de ce volet thématique, justement, que doit paraître en 2011 un Dictionnaire biographique des anarchistes.

5Le projet est né en 2006 d’une rencontre entre Hugues Lenoir, animateur des chroniques syndicales de Radio libertaire, et les historiens Michel Dreyfus et Claude Pennetier. Le projet a ensuite agrégé plusieurs historiens et des militants issus de divers courants du mouvement libertaire (AL, FA, CGA, CNT). Aujourd’hui le « noyau dur » de l’entreprise est composé de Claire Auzias (historienne, Éditions Égregores), David Berry (Loughborough University), Sylvain Boulouque (université de Reims), Guillaume Davranche (AL), Rolf Dupuy (CIRA de Lausanne), Marianne Enckell (CIRA de Lausanne), Hugues Lenoir (FA et CNT), Anthony Lorry (Cedias-Musée social), Claude Pennetier (CNRS), Boris Ratel (SUD-Culture), Théo Rival (AL), Anne Steiner (université de Nanterre), Daniel Vidal (FA) et quelques autres.

6Le dictionnaire comprendra, dans sa version papier, environ 500 notices représentatives de toutes les périodes et de tous les courants de l’anarchisme. Il sera accompagné d’un CD-Rom en comptant, lui, plus de 2000. Il y aura une petite minorité de longues notices pour les militants qui ont contribué à façonner l’anarchisme français (Proudhon, Reclus, Pouget, Grave, Pelloutier, Louise Michel, Sébastien Faure, Monatte, Lecoin, etc.) ; davantage de notices de taille moyenne pour les organisateurs et agitateurs de quelque importance, qui souvent refléteront des épisodes de l’histoire sociale de leur époque ; et enfin une masse de notices plus ou moins brèves sur la foule des obscurs et « sans grade », permettant le travail prosopographique évoqué plus haut.

7Un grand nombre seront des versions complétées, actualisées ou totalement révisées de notices du DBMOF. Quelques centaines d’autres seront entièrement inédites. Y entreront essentiellement des militantes et des militants ayant joué un rôle dans le mouvement anarchiste français avant 1981, mais aussi des Belges et des Suisses, et des émigrés francophones en Amérique du Nord. Le travail collectif est facilité par un outil Internet coopératif qui permet à chacun de relire, discuter et compléter le travail des autres.

Du neuf et de l’inédit

8Ce Dictionnaire biographique des anarchistes fera date dans l’historiographie du mouvement libertaire. En apportant une bonne quantité d’informations inédites et de nouvelles synthèses, il contribuera peut-être à inspirer de nouveaux questionnements, de nouveaux débats et, avec un peu de chance, de nouvelles recherches.

9Pour finir, il faut préciser que le « Maitron des anarchistes », tel qu’il paraîtra en 2011, sera loin d’atteindre à l’exhaustivité. Le caractère bénévole de la petite équipe qui s’en charge ne permet pas une exploitation systématique et méthodique des immenses gisements d’information existants. Et la publication papier impose une date limite à ces quatre années d’efforts.

10Il faut donc penser ce dictionnaire comme nécessairement inachevé. Mais sa publication par les Éditions de l’Atelier constituera, nous l’espérons, un petit événement aussi bien pour les historiens que pour les militants. Il sera toujours temps par la suite de songer à une version en ligne, un work-in-progress plus largement participatif, en perpétuelle expansion et évolution.

Haut de page

Notes

1  Claude Pennetier (dir.), Le Maitron (1940-1968), tome VI, Dictionnaire biographique du mouvement ouvrier français, mouvement social, Ivry-sur-Seine, Les Éditions de l’Atelier, 2010.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Guillaume Davranche, « Bientôt un dictionnaire Maitron des anarchistes », Cahiers d’histoire. Revue d’histoire critique, 112-113 | 2010, 211-213.

Référence électronique

Guillaume Davranche, « Bientôt un dictionnaire Maitron des anarchistes », Cahiers d’histoire. Revue d’histoire critique [En ligne], 112-113 | 2010, mis en ligne le 01 juillet 2013, consulté le 27 juin 2016. URL : http://chrhc.revues.org/2160

Haut de page

Auteur

Guillaume Davranche

Historien

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Licence Creative Commons
Les contenus des Cahiers d’histoire. Revue d’histoire critique sont mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.

Haut de page